Accueil Grand Est Europe Monde Médias Transferts
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail

Slte officiel - Ref: 10601 - 208 - Tous droits réservés

Retrouver nous sur


Retrouvez-nous sur




Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail

Mercato: Manchester City préparerait une offre XXL pour Koulibaly

Désireux de se renforcer en défense, Manchester City souhaiterait s'attacher les services de Kalidou Koulibaly, selon la Gazzetta dello Sport.

Une offre de 95 millions d'euros serait en préparation. Elle pourrait permettre à Naples de lancer à son tour son mercato.

Resté assez discret l’été dernier sur le marché des transferts, en achetant seulement Riyad Mahrez pour 67 millions d’euros à Leicester, Manchester City devrait se montrer bien plus actif cette année. Comme annoncé ce mercredi par Sky Sports, le milieu espagnol Rodri pourrait prochainement arriver chez les Skyblues contre 70 millions d’euros, soit le montant de sa clause libératoire fixée par l’Atlético de Madrid.

Le latéral droit portugais de la Juventus, Joao Cancelo, pourrait le suivre. La Gazzetta dello Sport évoquait au début du mois un montant de 60 millions d’euros. Ce mercredi, le quotidien italien affirme que le champion d’Angleterre entend également recruter un autre joueur de Serie A. Et pas n'importe lequel.

Naples vise James Rodriguez et Manolas

Considéré comme une référence mondiale au poste de défenseur central, Kalidou Koulibaly plairait beaucoup à Pep Guardiola et son staff. Pour satisfaire les attentes de leur entraîneur, les dirigeants mancuniens seraient prêts à proposer 95 millions d’euros au Napoli. Cette somme XXL ferait du Sénégalais le défenseur le plus cher de l’histoire devant Virgil van Dijk, qui était passé de Southampton à Liverpool en décembre 2017 pour 84 millions d’euros. En cas d’accord avec City, Naples pourrait rapidement se servir de cet argent pour financer les arrivées de James Rodriguez et Kostas Manolas.


Pour le milieu offensif colombien, de retour au Real Madrid après deux ans de prêt au Bayern Munich, un prêt payant de 10 millions d’euros assorti d’une option d’achat obligatoire de 40 millions d’euros serait à l'étude. Concernant le défenseur de la Roma, Naples songerait à lever sa clause libératoire évaluée à 36 millions d’euros. Fin mai, Carlo Ancelotti s'était toutefois montré très clair concernant l'avenir de Koulibaly, sous contrat jusqu'en 2023. "Il va rester au Napoli la saison prochaine", avait assuré l'entraîneur napolitain au micro de la Rai.

19 juin 2019

"Est-ce anormal d'être noir dans ce monde ? "

Le témoignage de Koulibaly sur le racisme

H M

Le défenseur napolitain Kalidou Koulibaly s'est exprimé sur les problèmes de racisme en Italie. Il raconte un match face à la Lazio, en 2016, qui l'a profondément marqué.

Le 01 juillet 2019



Kalidou Koulibaly s'est confié au site Players' Tribune, qui donne la parole aux sportifs dans des textes à la première personne. Le défenseur central de Naples, particulièrement courtisé cet été, y parle de sa jeunesse, de ses années à Metz avant de rejoindre la Belgique puis l'Italie, mais aussi du racisme. Pour lui, le tournant a été un match contre la Lazio à Rome, en 2016.

"Peut-être que c'était déjà arrivé"

"L'enfant qui m'accompagnait sur le terrain m'a demandé mon maillot, je lui ai promis, raconte-t-il. Mais après la rencontre, j'étais énervé. Très énervé. Je me suis demandé s'ils faisaient des bruits de singes. Qu'est-ce qui se passe? Peut-être que c'était déjà arrivé mais je n'avais jamais remarqué. J'ai demandé à mes coéquipiers 'C'est moi ou ils me huent à chaque fois que je touche le ballon?'"

L'arbitre de la rencontre a alors décidé d'interrompre temporairement le match. "Il m'a dit 'Ne vous inquiétez pas, je suis avec vous, on va faire une pause et les obliger à arrêter les cris, se souvient Koulibaly. Si vous voulez qu'on arrête le match complètement, dites-le moi.' J'ai trouvé ça courageux mais je lui ai dit "Non, continuons. Finissons le match et nous verrons après."

"Est-ce anormal d'être noir dans ce monde?"

Le défenseur sénégalais souligne la profonde tristesse et l'incompréhension ressenties à ce moment-là. "Tu te sens offensé, non respecté, explique-t-il. Je me suis dis 'Est-ce anormal d'être noir dans ce monde?' Tu dois prétendre que tout est ok, mais tout n'est pas ok. Donc nous avons terminé le match, mais ils n'ont pas arrêté les cris."


Mais Koulibaly n'a pas oublié son échange avec le jeune Romain. "Je suis sorti très en colère, puis je me suis rappelé de ma promesse. Je suis revenu, j'ai retrouvé l'enfant. Il m'a dit 'Désolé pour ce qui s'est passé.' Cela m'a touché. Ce petit gars qui s'excuse pour je ne sais pas combien d'adultes. Et la première chose à laquelle il pense, c'est comment je me sens. C'est l'esprit d'un enfant, c'est ce qu'il manque dans ce monde."

"Nous devons faire mieux"

Il appelle à plus de sévérité en Serie A. "Nous devons faire mieux, insiste-t-il. Un incident arrive, le club fait un joli communiqué et puis cela se reproduit. En Angleterre, ça a changé. Quand la personne est identifiée, elle est exclue à vie du stade. J'espère qu'un jour ce sera pareil en Italie. Mais je me demande aussi comment changer les gens. Comment atteindre leur coeur? Je n'ai pas de réponse pour ça. Tout ce que je peux faire, c'est raconter mon histoire."

Europe - N°1 - N°2