Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

National 2  -  ASM Belfort  -  3ème journée

Le  26 août 2017  -  A 16 h  - Stade Victor TENTHOREY Eloyes -  Délégué principal Monsieur THIRIAT  Bernard

Site officiel de Sport-info

Réf:   10 601  -  01208


Arbitre de la rencontre Monsieur BOLLENGER Marc

SAS Epinal  1 - 0  ASM Belfort

Assisté de Messieurs GROSMANN Emmanuel  et PETTON Vincent

le strict minimum pour Epinal qui a souffert pour battre Belfort (1-0)


Si le SA Spinalien a enfin dominé sa bête noire, Belfort, il n’a pas donné, hier, des gages de sérénité sous une suffocante chaleur.

Il a même eu chaud après la pause face à dix adversaires. Qu’importe le flacon…


Stade Victor THENTHOREY  432 spectateurs

Avertissements pour le SAS Epinal:    Tango à la 57ème minute, Konté à la 85ème minute


Avertissements pour l’ASM Belfort:      Hacquard à la 24ème minute,  Baal à la 48ème minute,  Barros  à la 65ème minute


                                                                         Expulsion pour l’ASM Belfort:  Régnier à la 45ème +1 minute


But  pour le SAS Epinal:

Tango à la 22ème minute.


Mi-temps: 1 - 0

Boubacar Fofana (au centre) et Jérémias Tango exultent. Le premier a, de la tête, dévié un coup franc de Kodjia sur le crâne de son partenaire qui a trouvé la lucarne de Laborde.


« A la fin de la saison, on se rappellera surtout que nous avons pris 3 points. » Alors que ses joueurs entonnaient les paroles de leur chant de victoire, Xavier Collin restait pragmatique. Conscient, avant tout, que ce qui s’était passé sur le pré n’était pas la panacée. « C’était tiré par les cheveux », admettait le technicien d’un SA Spinalien qui a assuré l’essentiel.


Une deuxième victoire en trois sorties ! Des standards loin d’être neutres et qui contrastent radicalement avec la disette des saisons précédentes. Mais, hier, à Eloyes, le couperet est passé bien près pour des Vosgiens dont la maîtrise s’est étiolée peu à peu. Après la pause s’entend.


Pourtant, à cette heure, les Belfortains devaient faire sans Régnier.


Expulsé « bêtement » (pas faux), jugeait Maurice Goldman, pour avoir envoyé mollement un ballon qui était sorti dans le visage de Meyer (45’+1). «On a perdu nos deux attaquants en deux matchs », pestait le coach visiteur faisant référence à Houri, également exclu « de façon stupide » une semaine auparavant.


Air de Tango et valse à deux temps…

Cela avait plutôt tendance à déstabiliser des Spinaliens alors à côté de la plaque et dont l’unique tentative - de Kodjia, cadrée - de la seconde période intervenait à la 86’! «On a perdu le fil, admettait Xavier Collin. On ne va retenir que la victoire et se souvenir que l’on faisait des bons matchs l’an dernier, mais que nous les perdions. Mais de mon point de vue d’entraîneur, le niveau de la deuxième mi-temps m’interpelle. Les joueurs étaient cuits. A-t-on demandé trop à l’entraînement dans la semaine ? Je vais voir. On a surtout eu d’énormes déchets techniques en deuxième mi-temps. Mais le plus inquiétant, c’est la fébrilité affichée par l’équipe. » Pourtant, elle s’était libérée au cœur de l’acte initial. Sur un coup de boule de l’ex-Belfortain Tango, qui mettait à profit une déviation de Fofana sur un coup franc de Kodjia (22’).


La valse était néanmoins à deux temps pour un SA Spinalien séduisant par séquences avant le repos mais à la peine et sous la menace jusqu’au bout ensuite. « Quand on s’est calmé, cela a été beaucoup mieux », soulignait Maurice Goldman pas tendre avec l’attitude de ses ouailles. « C’était catastrophique en première mi-temps, honteux dans la qualité de jeu, faible. Les cadres qui étaient en National la saison passée n’ont rien apporté. On critique, on parle, on provoque au lieu de rester concentrés. À la reprise, on les a attendus et nous avons joué dans les pieds. Comme par enchantement, on aurait pu égaliser. » Mais Robin en décidait autrement


Après avoir été simplement à l’ouvrage sur une frappe de Régnier à l’entrée de la surface (19’), le portier vosgien écartait un centre de Le Gall avant de s’interposer dans la continuité sur la reprise de Barros (59’). Un avertissement pas retenu par les Vosgiens contraints à faire alors le dos rond. En supériorité. Un comble…

Francis  Verdun

SAS Epinal:   Robin - Mazzei, Meyer, Cestor, Shiashia - Tango puis Gazagnes, à la 73ème minute - Fofana puis Konté, à la 66ème minute, Kodjia, Labhiri puis Colin, à la 33ème minute, Haguy - Segbé.


ASM Belfort :  Laborde - Barros puis Moltenis, à la 84ème minute, Koné, Arisi, Konki - Baal, Hacquard puis Le Gall, à la 46ème minute - Ahamadi, Leroux puis Ketfi, à la 81ème minute, Guirassy - Régnier.


Résultats et Classement National 2