Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

National 2  -  FC Saint-Louis Neuweg

AS Saint-Priest - 2ème journée

Rencontre de la 3ème journée - le 26 août 2017 à 18 h

Analyse de la rencontre par Sébastien:

Quand ça ne veut pas…

FC Saint-Louis Neuweg  2 - 0  US Raon l’Etape

Résultats et Classement - 3ème journée

Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208



Ce sont les raonnais qui se montrent les premiers avec un débordement de Khoulaïfa mais sur le centre le portier local devance Géhin.

La réaction ne se fait pas attendre puisqu’un corner rentrant fini sur la base du poteau de Mahout. Sur le contre Touré oblige une nouvelle fois le gardien à sortir promptement pour stopper les velléités vosgiennes.

Touré essaye d’en remettre une couche sur une percée tout en puissance mais il se trompe sur la dernière passe. Petit à petit les locaux mettent le pied sur le ballon en faisant bien tourner pour essayer de bouger le bloc raonnais.

Un premier une deux met un attaquant en position de frappe mais il rate son tir sous la pression de Ba. Sur l’action suivante l’ouverture du score est toute proche. Un attaquant bien lancé dans la profondeur se présente seul face à Mahout qui dévie le ballon vers le but.

L’attaquant pousse le ballon dans le but vide mais est signalé hors-jeu par l’assistant. Ouf ! La pause fraîcheur était la bienvenue car Ba jouait une nouvelle fois le pompier de service sur une perte de balle raonnaise.

Les raonnais semblent avoir profité de cette pause pour se requinquer puisque c’est eux qui vont se montrer dangereux. Malheureusement Bassilekin, bien lancé, s’emmêle les pinceaux tout seul alors qu’il partait tout seul au but… Finalement, le tournant de la rencontre arrive à la 38ème lorsque l’attaquant local voit Mahout peut-être un peu trop avancé et tente sa chance de plus de 35m.

Sa frappe vient se loger dans la lucarne laissant tous les raonnais sous le choc ! Sur l’engagement, Touré est tout prêt d’égaliser sur une frappe croisée mais le défenseur se jette pour contrer la lourde frappe qui finit au ras du poteau. Il a sauvé les siens mais doit laisser sa place sur blessure (Les pompiers seront d’ailleurs appelés).

Sur le corner Mascarelli est à la tombée du ballon mais sa frappe est trop enlevée et passe largement au-dessus. Un dernier coup franc donnait l’occasion à Mahout de se détendre pour sortir une belle parade. On pensait donc rejoindre les vestiaires sur 1-0.

Mais sur le corner un attaquant oublié au premier poteau touchait juste ce qu’il fallait le ballon qui finissait sa course dans le petit filet opposé où Simsek ne pouvait que regarder le ballon rentrer.

Le coup était terrible pour les raonnais ! On revivait le scénario d’Annecy et on espérait ne pas revivre le scénario de Saint-Priest où on avait vu nos bleus complètement lâcher le match. On pouvait le craindre puisque dès la reprise Saint-Louis ne passe pas loin du 3-0. Sur un centre, l’attaquant du cru se jette pour tacler le ballon qui passe juste à côté.

Finalement, passée cette frayeur, ce sont bien les raonnais qui prennent les choses en main pour réduire la marque. Un premier corner permet à Ba de se montrer mais sa tête est au-dessus. Sur un grand ballon botté, le ballon est dévié et revient avec beaucoup de chance dans les bras du gardien ludovicien. Saint-Louis se contente de timides contre-attaques comme cette frappe dans la niche de Mahout.

Raon n’est pas loin de réduire la marque sur une frappe croisée de Bassilekin mais le ballon passe juste à côté alors que le gardien était battu. Sur une frappe lointaine de Géhin, le gardien est bien présent. Bassilekin se retrouve une nouvelle fois en bonne position mais il taupe sa frappe. Les raonnais essayent mais cela ne veut pas sourire comme sur ce corner où le ballon passe devant plusieurs pieds raonnais sans qu’il puisse être repris.

Que dire de cette frappe de mule de Géhin que le gardien sort d’une claquette magnifique ! Il était dit que les raonnais ne devaient pas marquer malgré des corners, des centres… à chaque fois le gardien, la défense ou notre maladresse empêchaient la réduction du score. Quand ça ne veut pas rentrer…

L’arbitre pouvait donc siffler la fin du match sur cette victoire des locaux. Le dernier quart d’heure de la première période aura été fatal pour nos bleus !

Sébastien au stade la Frontière