Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail

National 2  -  AS Saint - Priest  -  9ème journée

Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208


Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

Le 28 octobre 2017 à 18 h - Stade de la Colombière - Délégué principal Monsieur SCHERRER Laurent

Epinal s’impose dans la douleur et les derniers instants face à Saint-Priest

À côté de ses pompes en première mi-temps et puni, le SA Spinalien a renversé comme par enchantement la vapeur dans les cinq dernières minutes.

De quoi qualifier ce succès de miraculeux.


Avertissement:  pour le SAS  Epinal :                    Colin (84’)

Avertissements pour l’AS Saint Priet:                   Boukaka (44’), Bendaoud (52’, 55’), Gaudin (68’), Mathieu (71’).

Expulsion our l’AS Saint Priest:                              Bendaoud (55’).



Arbitre de la rencontre Monsieur CARRON Emmanuel

SAS Epinal  3 - 2  AS Saint-Priest

Assisté de Messieurs HEITZLER Régis et BIDAU  Camille

Buts pour le SAS Epinal


Konté (66’, 89’),

Cestor (86’) ;


Buts pour l’AS Saint - Priest

Meyer (9’contre son camp),

Gbaguidi (29’).


Mi-temps:  0 - 2

Oumar Konté vient de délivrer Mohamed Labhiri (à droite) et les Spinaliens. Qui l’eût cru au regard de l’indigente prestation vosgienne ? Photo Jérôme


« Home sweet home. » Les férus supporters spinaliens avaient déployé une banderole de bienvenue à l’endroit du SA Spinalien, de retour dans son antre. Une heure et demie plus tard, cette locution traditionnelle anglo-saxonne avait perdu tout son sens (« Foyer, doux foyer «). Même si les Vosgiens célébraient leur cinquième succès de la saison, dans les tribunes il y avait loin de la coupe aux lèvres. La douleur avait ainsi remplacé la douceur et mis en avant une prestation parfois indigne d’un ensemble vosgien qui peut aller brûler un cierge.

Comment, en effet, au terme d’une prestation si terne, Epinal a-t-il pu arracher cette victoire ?


Parce que Saint-Priest n’a pas su tuer définitivement le match ?

Logiquement, la formation rhodanienne a pris ses distances en première période face à un hôte vosgien qui s’est fait « bouger dans les duels », admettait le milieu gaucher Erwann Madihi, auteur de l’unique frappe spinalienne de la première période (37’) et qui n’alignait pas une passe de suite. « On n’a pas mis d’agressivité », concédait pour sa part Oumar Konté, libérateur des Vosgiens, tout comme Mike Cestor, dont les deux crânes ont offert trois points (86’et 89’). Boukaka avait fait des misères au côté gauche de la défense locale et Meyer, qui déviait dans son but un centre de ce dernier (9’) et Gbaguidi, qui se trouvait seul pour ajuster un coup de boule (29’), mettaient la tête sous l’eau aux Spinaliens. Les Rhodaniens avaient encore des opportunités, ce qui faisait dire à l’aréopage du cru : « Il y aurait pu avoir 4-0 à la mi-temps. » Premier tournant…


Parce que l’expulsion du Rhodanien Bendaoud a précipité la chute de visiteurs


« C’est une grosse frustration. Je ne sais pas comment il aurait fallu faire pour gagner ce match. » Christian Scheiwe a ravalé sa colère. Mais le coach san-priot n’y revenait toujours pas. Alors que son équipe avait la rencontre en main, elle a subi un événement contraire. Une expulsion, celle de Bendaoud, averti deux fois en 3 minutes. « Je ne veux pas me réfugier derrière l’arbitrage, mais on a reçu une pléiade des cartons jaunes (5), alors qu’Epinal n’en a reçu qu’un. Je ne pense pas que nos fautes étaient plus grossières que les leurs. Le carton rouge nous a fait mal. ». Du coup « on s’est plus libéré et on a eu plus d’espaces », assurait Madihi.


Parce que Saint-Priest a reculé

En infériorité numérique, la formation rhodanienne a changé ses batteries, renforçant un secteur défensif qui a, alors, évolué plus près de son but. « Epinal nous a acculés sur notre but et a bien joué les coups, en prenant son temps », glissait Scheiwe. Sous l’impulsion de Steve Haguy, dont les deux passes décisives ont permis aux Vosgiens de revenir à une longueur puis de s’imposer. « C’est insuffisant, décevant quelque part », admettait néanmoins Xavier Collin, un entraîneur spinalien qui n’osait même pas retenir ce succès.

Francis VERDUN

SAS Epinal:   Robin - Mazzei (Colin, 75’), Meyer, Tango, Cestor - Kodjia - Bai (Groune, 64’), Labhiri, Madihi (El Kasmi, 60’), Haguy                                    Konté.

AS Saint - Priest:   Kotto - Gaudin, Fourtier, Chaabi, Koffi - Boukaka, Bendaoud, Mathieu, Mahaya (Dellala, 70’) - Goncalves (Legros, 72’),                                                 Gbaguidi (Boussaïd, 59’).


Résultat et Classement - 9ème journée