Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

National 2  -  ASM Belfort  -  11éme journée

Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208


Le 18 Novembre 2017  - A 18 h  Stade Roger SERZIAN  - Délégué principal Monsieur FERREUX Raymond

2047=====

Arbitre centre : M.Ougier.














ASM Belfort   2 - 1   US Raon l’Etape

Assister de Messieurs UKSE Omer  et  LANOIX  Christophe

Raon L’Etape reste cloué au sol


Avertissements pour l’US Raon l’Etape:

Abderrahmane (86’), Ab. Ba (90’+3).


Mi-temps : 1-0.


Buts pour Belfort :


Houri (43’),


Leroux (65’)


But pour Raon-l’Étape :


Adama (81’).


Si Houssen Abderrahmane fut proche d’ouvrir prématurément la marque, Youssef Ahamadi et les Belfortains ont eu le dernier mot.


Belfort a peiné, Belfort a sué, Belfort a tremblé, mais Belfort a gagné.


Une victoire d’autant plus importante qu’elle permet à l’ASM Belfort de s’éloigner de la zone rouge. Loi des vases communicants, on ne peut pas en dire autant pour des Raonnais se situant désormais à huit longueurs du premier non relégable.


Les premières minutes de cette partie furent loin de se révéler rassurantes quant à l’état de forme des Belfortains. Bousculés d’entrée par des Vosgiens entreprenants, les hommes de Maurice Goldman passaient tout près du couperet sur une tête d’Abderrahmane (3’).


Dominée dans les airs, mais aussi dans les intentions, Belfort peinait à approcher la cage de Mahout. Le coach local avait beau pester, les Vosgiens continuaient de faire bonne impression et Laborde soufflait un ballon chaud devant Bassileikin (24’) avant de s’interposer sur une frappe de Touré (26’).


Face à la lanterne rouge, les locaux montraient un triste visage, mais Ahamadi héritait pourtant d’une « énorme » occasion, juste avant la pause, sur un centre de Keyoubi. Mais l’attaquant manquait de promptitude pour profiter d’un raté adverse (41’). Raon-l’Étape ne tenait pas compte de cet avertissement et dans la foulée, sur un ballon en profondeur de Leroux, Houri, libre de tout marquage offrait un avantage inespéré à ses couleurs à la pause (1-0, 43’).


Leroux libère les siens

Au vu de sa prestation et du contexte, on se doutait que Belfort n’allait guère enflammer les débats en seconde période.


On en avait rapidement la preuve, avec une équipe compacte prenant un minimum de risques offensifs. Bon dans la circulation du ballon, Raon éprouvait cependant les pires difficultés à finir ses actions ou à régler la mire, à l’image d’une frappe d’Abderrahmane (60’), en position idéale.


En contre, Belfort attendait sagement son heure et celle-ci intervenait à la 65e minute, lorsque Leroux alerté dans la profondeur, trompait Mahout d’un tir croisé (2-0). On se dirigeait vers ce succès tranquille lorsqu’Adama venait placer le cuir entre les jambes de Laborde (2-1, 81’).


Un coup pour rien…





Belfort :   Laborde - Keyoubi, Arisi, Koné, Konki - Ahamadi, Leroux, Hacquard (Barros, 65’), Guirassy - Régnier, Houri (Baal, 81’).


Raon-l’Étape : Mahout - Sangaré, Ab. Ba, Ab. Ba Jr, Abderrahmane - Dufour (Mouammadou, 73’), Touré (Adama, 73’), Ozcan, Géhin - Bassilekin, Simsek.